C’était il y a cent ans : éphéméride de 1912 & janvier 1912

Almanach des Postes et Télégraphes 1912

 

Dans notre article évoquant les unes des journaux en France il y a 100 ans, nous avons omis d’évoquer un autre aspect lié au changement d’année. Outre la prise de bonnes résolutions, ce moment est en effet aussi propice au voyage dans le temps.

Le Petit Journal, une du 1er janvier 1912À titre d’exemple, le journaliste Jean LECOQ racontait avec force détails « l’année 1812 », dans un article occupant la moitié de la une du Petit Journal du 1er janvier 1912. Il y évoquait une des époques les plus extraordinaires de notre histoire, en citant notamment la campagne de Russie et le commencement du déclin [du premier Empire], les personnalités des Arts et des Lettres en vue à cette époque, tels Mme de Staël et Chateaubriand, les deux seuls écrivains d’alors qui furent selon lui illustres pour la postérité

Et le calendrier de ces événements d’il y a cent ans, deux cents ans, etc. fixera celui des réjouissances de l’année à venir. Alors, même si le Ministère de la Culture nous a devancés ;-), en publiant son recueil des commémorations nationales 2012, voici pour vous :

  • l’année 1912 dans le monde
  • le mois de janvier 1912 en France

L’année 1912 dans le monde

Le Titanic quitte Queenstow le 10 avril 1912, l'une des dernières photos du paquebotL’événement de l’année 1912 restera sans conteste le naufrage du Titanic et ses 1500 victimes, qui marqua l’esprit de ses contemporains. D’autres évènements auront pourtant une influence bien plus grande sur la course du monde, tel la création de l’ANC, qui est actuellement fêtée en Afrique du Sud, et encore l’avènement de la République en Chine ou l’indépendance de l’Albanie.
Aux États-Unis, 1912, ce fut l’arrivée dans la fédération du Nouveau-Mexique et de l’Arizona (47ème et 48ème états) et du territoire de l’Alaska. Woodrow WILSON est élu président. À New York, Harry HOUDINI réussit ce qui est probablement le tour le plus spectaculaire de sa carrière.
En Russie paraît le premier numéro de la Pravda, tandis que Vaslav NIJINSKI crée une chorégraphie de ballet révolutionnaire sur le prélude L’après-midi d’un faune de Debussy.
Alfred WEGENER (1880 – 1930) expose publiquement pour la première fois la théorie de la dérive des continents.
Les Jeux de la Ve Olympiade se déroulent à Stockholm, où est créée la même année l’IAAF.

Saved From the Titanic, 1912 | forotitanic.mforos.com Houdini upside down in the water torture cell, 1912 | blog L'oeil des -chats Olympiska Spelin, Stockholm, 1912 Vasla Nijinsky dans L'après-midi d'un faune, affiche de Léon Bakst, 1912

En 1912 disparaissent Bram STOKER, écrivain irlandais, « père » de Dracula, Clara BARTON, fondatrice de la Croix-Rouge américaine, William BOOTH, pasteur méthodiste britannique fondateur de l’Armée du Salut, et Louis CYR, célèbre homme fort québécois.

En 1912, ce fut la naissance, par ordre chronologique, de :

  • Jackson POLLOCK, peintre expressionniste américain
  • Eva BRAUN, maîtresse d’Hitler
  • Kim-Il-Sung, dictateur coréen
  • Glenn Theodore SEABORG, physicien atomiste américain, « père » du plutonium
  • Alan TURING, mathématicien britannique, fondateur de la science informatique
  • Milton FRIEDMAN, célèbre économiste américain
  • Jorge AMADO, écrivain brésilien
  • Gene KELLY, né Eugene CURRAN, acteur, chanteur, réalisateur et danseur américain
  • Erich HONECKER, homme politique est-allemand
  • Aldo MORO, homme politique italien
  • Gregory « Pappy » BOYINGTON, pilote de chasse américain, le « vrai » ;-)

Janvier 1912 en France

En 1912, dans les affres politiques de la IIIème République, Raymond POINCARÉ devient président du Conseil.
Janvier 1912 voit aussi la naissance de la Ligue de Protection des Oiseaux, ayant pour objectif « la protection des oiseaux et des écosystèmes dont ils dépendent et, en particulier, la faune et la flore qui y sont associées » (Wikipédia), auquel nous adhérons pleinement. Visitez leur site ici.

En ce premier mois de 1912 naissent :

  • André AMELLÉR le 02 à Arnaville (Meurthe-et-Moselle), André AMELLÉR
    († 14/05/1990). 

    Contrebassiste, compositeur, chef d’orchestre, directeur de conservatoire…Il fait partie de l’« école française du XXe siècle » (dont nous aurons l’occasion de reparler cette année) et a laissé un catalogue de près de 400 œuvres, dont l’opéra Cyrnos, créé en 1962 au Théâtre de Nancy.

  • Henri VINCENOTle 02 à Dijon (Côte-d’Or), Henri VINCENOT
    († 21/11/1985 à Dijon) 

    Écrivain, peintre et sculpteur. Les chemins de fer étaient son univers familial. Son œuvre est fortement liée à la Bourgogne et au rail.
    Il a écrit notamment Le pape des escargots (1972), prix Sully-Olivier-de-Serres.

 

  • Jacques ELLU | Wikipédiale 06, Jacques ELLUL
    († 19/05/1994) 

    Professeur d’histoire du droit, sociologue et théologien protestant, « anarchiste chrétien ».

    D’ascendance anglo-maltaise par son père et hollandaise par sa mère, il est né et mort à Bordeaux où il a vécu la quasi totalité de son existence.
    Sa devise était « Exister, c’est résister ».
    Je la ferais bien mienne !

 

  • Michel DEBRÉ, alors Sénateur, 1955 | Assemblée Nationalele 15 à Paris, Michel DEBRÉ
    († 02/08/1996 à Montlouis-sur-Loire).
    Résistant et gaulliste, homme d’État. Il contribua notamment à la rédaction de la constitution de la Vème République, et fut Premier Ministre de 1959 à 1962. 

    La famille DEBRÉ est riche de « célébrités », à commencer par Robert, père de Michel, professeur considéré comme le fondateur de la pédiatrie moderne en France. On doit aussi mentionner Jean-Louis et Bernard, deux de ses fils et faux jumeaux, hommes politiques.

  • Jean-Denis MALCLÈS | © collection Janine Malclèsle 15 à Paris, Jean-Denis MALCLÈS
    († 30/05/2002 à Paris) 

    Peintre, affichiste et décorateur. Petit-fils de Félix GRAS et petit-neveu de Joseph ROUMANILLE, célèbres Félibriges.
    On lui doit notamment la création du costume des Frères Jacques et de plusieurs affiches de cinéma ou de théâtre dont celle de La Belle et la Bête de Jean Cocteau.
    site officiel

  • Armand ROBINle 19 janvier à Plouguernével (Côtes-du-Nord), Armand ROBIN
    († 30/03/1961 à Paris).
    Écrivain, traducteur, journaliste et homme de radio. Il écrit des poésies, et un unique roman Le Temps qu’il fait (1942), une épopée qui raconte la la lutte pour la vie des paysans bretons (feuilletage d’extraits sur Gallica).
    site officiel

 

Nous vous donnons rendez-vous mi-février pour l’éphéméride du mois. Ce prochain opus sera quelque peu différent, car nous n’évoquerons que la France et ses « enfants », et nous ferons un zoom sur la généalogie d’une personnalité de ce mois de février… 1912.

La citation

« Seul celui qui a des idées personnelles est capable de rendre hommage aux idées d’autrui. Seul mérite un hommage celui qui est capable de rendre hommage à autrui. »

Arnold Schönberg

Tatiana & Renan

=> Si vous voulez poursuivre votre voyage dans le temps, consultez l’éphéméride de février 1912
=> ou l’éphéméride de mars 1912
=> l’éphéméride d’avril 1912
=> l’éphéméride de mai 1912
=> l’éphéméride de juin 1912
=> l’éphéméride de juillet 1912
=> l’éphéméride d’août 1912
=> l’éphéméride de septembre 1912
=> l’éphéméride d’octobre 1912
=> l’éphéméride de novembre 1912
=> l’éphéméride de décembre 1912


Vous serez peut-être aussi intéressé(e) par les articles suivants :

Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à C’était il y a cent ans : éphéméride de 1912 & janvier 1912

  1. Ping : C'était il y a cent ans : éphéméride de 1912 & janvier 1912 | Yvon Généalogie | Lulu Sorcière | Scoop.it

  2. Ping : C'était il y a cent ans : éphéméride de 1912 & janvier 1912 | Yvon Généalogie | La Gazette des ancêtres | Scoop.it

  3. Ping : C'était il y a cent ans : éphéméride de 1912 & janvier 1912 | Yvon Généalogie | GenealoNet | Scoop.it

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>