C’était il y a cent ans : éphéméride d’avril 1912 en France

Tatiana & Renan ? ... non, le baiser de l'Hôtel de Ville, par Robert Doisneau

<= L’éphéméride de mars 1912

L’actualité d’avril 1912 en France fut particulièrement riche et « spectaculaire », si j’ose dire : éclipse de soleil, fin de la bande à Bonnot…
Et ce même mois vit naître un illustre photographe, dont vous aurez sans aucun doute deviné le nom.

 

Avril 1912 en France : éclipse de soleil et hallali de la bande à Bonnot

En avril, les journaux français évoquèrent, comme le mois précédent, le Maroc et les pionniers de l’aviation. Ils informèrent évidemment aussi leurs lecteurs de l’une des plus importantes catastrophes maritimes du siècle : le naufrage du paquebot RMS Titanic dans l’Atlantique-Nord, dans la nuit du 14 au 15 avril. La terrible nouvelle ne fut diffusée qu’à partir du 16 avril, ce qui n’évita pas à certains quotidiens français les déboires de leurs homologues américains qui évoquèrent (dès le 15 avril) un naufrage… sans victime !
Les orphelins du Titanic Louis & Lolo Hoffman, 1912La tragédie du Titanic fit près de 1500 morts et disparus. Quarante-neuf Français se trouvaient à bord du Titanic, passagers et membres d’équipage (un ouvrage leur est consacré). Dix-neuf d’entre eux seulement ont survécu au naufrage : six hommes, huit femmes et cinq enfants. Parmi les cinq enfants, le destin de Lolo et Momon Hoffman, les deux orphelins du Titanic, passionna l’opinion publique américaine. Ils se nommaient en fait Michel et Edmond NAVRATIL, et leur père – disparu dans le naufrage – les avait kidnappés (un livre).
En 2009 décède Millvina Dean, dernière survivante du drame.
ici, de nombreux liens, images, etc. et , un album d’images sur la tragédie

Éclipse du 17 avril 1912 - photographie de Charles Vérax, Saint-Nom-la-BretècheMais cette tragédie maritime dut partager la une des quotidiens nationaux avec une actualité beaucoup plus festive : une très courte éclipse de soleil perlée le 17 avril, une éclipse dite aussi mixte ou annulaire-totale (le soleil disparaît totalement mais un anneau lumineux reste visible autour de la lune… si j’ai bien compris).  Ce phénomène astronomique mobilisa la foule des curieux à Paris et alentours (une page qui lui est consacrée ici).

Le Petit Journal, supplément illustré du 28 avril 1912, dernière de couverture Le Petit Journal, supplément illustré du 12 mai 1912 - une Le Petit Parisien, une du 29 avril 1912

La fin du mois d’avril 1912 fut marquée par l’épilogue sanglant d’une épopée non moins sanglante : la fin de la bande à Bonnot.
Jules Joseph BONNOT (1876-1912), criminelLa cavalcade des premiers criminels en auto commence fin décembre 1911. Les bandits anarchistes laisseront dans leur sillage blessés, morts… et leurs portraits à la une de journaux. Le dimanche 28 avril 1912, Jules Bonnot est cerné lors d’un siège en règle à Choisy, dans la maison de son comparse Dubois.  Le 12 mai, le supplément illustré du Petit Journal commente : lorsqu’on parvint jusqu’à lui, on trouva Bonnot roulé dans un matelas, le révolver au poing, faisant tête encore à ses assaillants. […] Bonnot avait été atteint par plusieurs projectiles. Il avait reçu quatre balles dans la poitrine, une dans la tête, une sixième au bras. Cinq de ces blessures étaient mortelles ; et cependant le bandit survécut près de trois-quart d’heure […] Ne trouve-t-on pas dans cette étonnante puissance de vitalité un rapport singulier avec cette énergie farouche et meurtrière dont le monstre semblait recéler en lui d’inépuisables ressources ?
Les deux derniers membre de la bande encore en liberté furent tués le 14 mai suivant, dans une fusillade encore plus terrible. Les compagnons de Jules Bonnot furent condamnés à de lourdes peines, et trois d’entre eux guillotinés le 21 avril 1913 devant la prison de la Santé.

Naissances et décès en avril 1912 en France

En avril 1912 décèdent : le 1er à Neuilly-sur-Marne, Seine-et-Oise, Paul BROUSSE, médecin et homme politique anarchiste puis socialiste (°23/01/1844 à Montpellier, Hérault), le 12 à Amélie-les-Bains-Palalda, Pyrénées-Orientales, Ernest DUCHESNE, médecin (°30/05/1874 à Paris XIIIe) et le 14 à Paris, Henri BRISSON, journaliste, avocat et homme politique (°31/07/1835 à Bourges, Cher).
Ernest DUCHESNE découvrit que certaines moisissures pouvaient neutraliser la prolifération des bactéries. Il fit cette découverte, qui resta inappliquée, trente-deux ans avant celle d’Alexander Fleming prouvant les propriétés antibiotiques de la pénicilline, substance dérivée de ces moisissures. [source Wikipédia]

Et en avril 1912 naissaient :

Georges FRANJU (1912-1987)le 12 à Fougères (Ille-et-Vilaine), Georges FRANJU
(† 05/11/1987 à Paris) 

Retrouvez prochainement la biographie et la généalogie
de ce cinéaste sur le blog Entre nous et nos Ancêtres.

Robert DOISNEAU (1912-1994), photographe - autoportraitle 14 à Gentilly (Seine-et-Oise), Robert DOISNEAU
(† 01/04/1994 à Montrouge, Hauts-de-Seine) 

Photographe. Est-il besoin de faire un commentaire devant tant de génie?

Georges REPIQUET (1912-1988), homme politiquele 15 à Port-Vila (Nouvelles-Hébrides), Georges REPIQUET
(† 30/09/1988 à Paris) 

Ingénieur agronome de profession, homme politique.
Maire de Sainte-Suzanne, sénateur de la Réunion de 1955 à 1983.

Marcel CAMUS (1912-1982), cinéaste | © Paramount / The Kobal Collectionle 21 à Chappes (Ardennes), Marcel CAMUS
(† 13/01/1982 à Paris) 

Cinéaste, à qui l’on doit notamment Le mur de l’Atlantique (1970, avec Bourvil, Jean Poiret…). C’est après la guerre à son retour de captivité, par l’intermédiaire de son oncle Roland DORGELÈS, qu’il entre dans le milieu du cinéma.

Jacques de BOURBON BUSSET (1912-2011), académicien | tendance-equilibre.comle 27 à Paris, Jacques de BOURBON-BUSSET
(† 07/05/2001 à Paris) 

Écrivain et diplomate, membre de l’Académie française. Jacques de Bourbon, comte de Busset, descend de la branche aînée non dynaste des capétiens, issue des ducs de Bourbon.
Sa généalogie sur GénéaStar.

L'art de la préhistoire par Louis René NOUGIERle 28 à Paris, Louis René NOUGIER
(† 1995) 

Universitaire et préhistorien. Il est notamment l’inventeur des figures paléolithiques dans la Grotte de Rouffignac (Dordogne), ainsi que l’auteur de nombreux ouvrages de vulgarisation en particulier destinés à la jeunesse.

Les illusionnistes et leurs secrets par Michel SELDOWle 28 à Cayenne (Guyane), Michel SELDOW 

Acteur et illusionniste,
…dont on ne trouve plus trace. Normal pour un magicien ? ;-)

Le baiser de l'Hôtel de Ville par Robert Doisneau

La citation

Il fallait une heureuse citation pour clore ce mois tragique. Je l’empreinte à Jacques de Bourbon-Busset :

« L’amour est un fleuve où les eaux de deux rivières se mêlent sans se confondre. »

<= vous voulez peut-être revoir l’éphéméride de mars 1912

vers l’éphéméride de mai 1912 =>


Vous serez peut-être aussi intéressé(e) par les articles suivants :

Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à C’était il y a cent ans : éphéméride d’avril 1912 en France

  1. Ping : C'était il y a cent ans : éphéméride d'avril 1912 en France | Yvon Généalogie | La Gazette des ancêtres | Scoop.it

  2. Ping : 1912 | Pearltrees

  3. Ping : Titanic, 1912-2012 | Pearltrees

  4. Renan dit :

    Concernant le naufrage du Titanic, j’avais initialement stipulé dans l’article que les journaux français n’avaient pas commis la même erreur que leurs homologues américains, qui avaient diffusé dès le 15 avril la nouvelle d’un naufrage sans victime.
    C’était en fait inexact. Notamment, les unes du Petit Journal et de l’Ouest-Éclair du 16 avril reprenaient cette information erronée. Le Petit Journal se faisait toutefois l’écho du manque d’informations et d’une certaine angoisse concernant le sort réel des passagers du paquebot sinistré.
    Merci au lecteur qui nous a aimablement signalé cette erreur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>