Un an déjà ! Premier bilan…
avatar

Logo Yvon Généalogie | 1er anniversaire

 

… un an déjà !

Que le temps passe ! Je souffle à mon tour ma première bougie, et déjà sonne l’heure du bilan.

Après une année d’aventures dans le petit monde de la généalogie professionnelle, sur Internet, dans la blogosphère et sur les réseaux sociaux, sur les sites d’archives en ligne et dans les salles de lecture…

site Yvon Généalogie - visites d'avril 2011 à mars 2012

visites d'avril 2011 à mars 2012 | WordPress

…le constat et les résultats, quelques chiffres, nos publications, mes impressions…

Fiche d'identité
nom : étude Yvon Généalogie
activité : généalogiste professionnel familial
date de création : 1er avril 2011 ;-)
logo (pas d’armoiries) : Y 

site Web : http://www.yvongenealogie.fr/
blog : Entre nous et nos Ancêtres
compte Facebook : Tatiana Yvon
page Facebook : Yvon Généalogie
page Google+ : Yvon Généalogie
compte Twitter : @yvongenea
liens sur Pearltrees : Généalogie
dashboard Netvibes : La page de Renan YVON
albums sur Flickr : Yvon Généalogie
sur GeneaNet : généalogies de célébrités

Yvon Généalogie : un premier bilan positif et encourageant

Une solide présence sur Internet

Mis en ligne le 24 mars 2011, le site Yvon Généalogie et le blog Entre nous et nos Ancêtres (sous CMS WordPress, pour ceux que cela intéresse), se sont installés tranquillement sur la toile, avant de décoller à partir de la rentrée 2011. Petite anecdote : peu de temps après la mise en ligne, Renan a voulu bidouiller un peu le code (PHP) avec juste pour effet de… planter le site ! Sur le coup, grosse chaleur, stupeur et tremblements. Beaucoup plus drôle rétrospectivement.

Concernant les résultats du site (son trafic), les blogueurs et autres adeptes des chiffres se réfèreront au tableau ci-contre. Quant à moi, j’en suis plutôt satisfaite car ces résultats se positionnent au-delà de mes attentes et des objectifs que nous nous étions fixés.
Je sais bien que tout ceci est fragile, et que la notoriété gagnée peut être balayée en un jour, par exemple si Google modifie son algorithme de recherche. Mais presque 3700 visiteurs (« uniques ») en mars, cela veut dire que chaque jour 120 personnes différentes, qui me sont pour la plupart inconnues, viennent lire au moins une page ou un article sur le site. Cela me laisse toujours sans voix.

J’apprécie aussi la fidélité de nos lecteurs (près d’1 sur 5 est un « ancien »), après tout, c’est quand même pour être lu que l’on publie.

Un bon réseau généalogique

Je suis heureuse d’avoir pu m’intégrer à la (finalement relativement petite) communauté des généalogistes Internautes, élargie aux archivistes, historiens… Nos échanges quotidiens me nourrissent, et j’ai développé avec certain(e)s des affinités et une relation… virtuelle uniquement à ce jour, mais pérenne je pense.

J’ai eu aussi l’occasion d’avoir des contacts « IRL » avec quelques grands acteurs de la généalogie en France : GeneaNet, la Revue française de généalogie (RFG) et le CDIP (éditeur du logiciel Généatique). Nous avons publié deux articles invités, sur le site de la RFG (article le plus lu en décembre 2011 s’il vous plaît) et sur la Gazette des Ancêtres ; nous apportons une petite contribution au GénéaFil

Quelques chiffres
 

Sauf mention contraire, vous trouverez ci-dessous les statistiques du site Yvon Généalogie issues de Google Analytics, pour la période avril 2011 – mars 2012.

  • visiteurs (uniques) : 18 615
  • nouveaux visiteurs : 81,31%
  • visites : 22 849
  • durée moyenne : 2’23
  • pages vues : 42 191
  • origine France : 84,31% des visites
  • recherche Google : 55% des visites
  • 1er site référent : Facebook (4,7%)
    puis GeneaNet, Paris-Normandie,
    Scoop.it!, Google, Twitter…
  • des liens vers le site depuis 85 domaines

Dans WordPress :

  • 59 articles publiés
  • 155 commentaires (dont les « pings »)

FeedBurner :

  • 40 souscripteurs au flux RSS

À fin mars 2012, sur les réseaux sociaux :

  • 106 amis Facebook
  • 99 abonnés Twitter
  • page Google+ : +38
  • score Klout : 41,19

Aperçus des pages d’accueil du site et du blog :

Des réussites et quelques déceptions

Je vais vous épargner un nouveau best-of des articles du blog (déjà réalisé pour l’année 2011). Les billets ayant le mieux marché (selon les statistiques WordPress) restent 1. les articles sur l’arbre généalogique et notamment la 4ème partie – types et convention (2 775 vues), 2. les recherches sur un prisonnier de guerre de la seconde Guerre Mondiale, ici et (1 949 vues). Plus surprenant, monte sur la 3ème marche du podium le billet sur les DESCHANEL, sans doute à cause de la discussion sur Wikipédia (US) concernant l’ascendance française des actrices Emily et Zooey Deschanel et leur éventuel lien de parenté avec le défunt président français Paul Deschanel.

Et voici quelques-uns de mes coups de cœur, parmi les billets publiés sur le blog :

Vieillard barbu - © GraphiCréatis Ma 1ère enquête généalogique publiée
sur le blog.
Carte Postale Costumes sarthois n° 12 - Père Quéru et Maîtresse Chantepie | © collection YvonUne invitation à écouter les voix de
nos ancêtres…
Arbor agnatorum et cognatorum par Fernand BERENGER, 1552Le de cujus : un peu de théorie généalogique. Jean-Baptiste Louis PERRET (1887-1945)Une rencontre émouvante avec Jean-Baptiste Louis PERRET.

Pour dresser un tableau complet de cette année passée, il faut bien évoquer aussi quelques déceptions. Citons quelques articles que mes lecteurs ont à mon grand dam boudé, par exemple mon dossier VARABOURG, 279 vues seulement, ou encore « mon » remède infaillible contre la rage, 168 vues (et le présent article s’ajoutera sans doute à la liste de ces articles « boudés », mais ce n’est pas grave). Je compte aussi au nombre des déceptions le peu de trafic amené sur le site par Twitter, qui reste par ailleurs une bonne source d’informations, et le démarrage en demi-teinte de Google+, difficile à articuler efficacement avec Facebook… Mais bon, c’est finalement bien peu comparé à tous mes motifs de satisfaction, au premier rang desquels… mes clients !

Mes premiers clients… satisfaits :-)

Comme je m’y attendais, mon activité professionnelle n’a pas démarré immédiatement ; j’ai dû patienter quatre mois. Pour l’anecdote, mon premier client – celui dont on se souviendra toujours – répondait, cela ne s’invente pas, au doux nom de… M. YVON ! Mais je n’ai pas pu trouver de lien de parenté avec mon époux.

Pour mes client(e)s, j’ai réalisé : des généalogies, des recherches d’actes, notariés essentiellement, des déblocages généalogiques (le match ici)… J’ai notamment établi pour une cliente dont on m’a sous-traité le dossier, le chemin de vie au XIXe siècle d’une de ses ancêtres dont elle savait seulement, par les actes de mariage des enfants, qu’elle avait été internée pendant plusieurs années. Passionnant.
De nombreuses journées de recherche dans les salles de lecture des Archives Départementales (Eure, Seine-Maritime, Ille-et-Vilaine et Nord) et d’innombrables heures passées sur Internet. Mon activité a justement été soutenue par les nombreuses mises en ligne d’archives et la réouverture des AD de Seine-Maritime.
Un Chiffre d’Affaires encore bien modeste, mais une activité dans laquelle je m’éclate au quotidien !

La généalogie : mon plaisir au quotidien

Autre fait marquant de cette année écoulée, la passion partagée par les généalogistes n’a eu d’égale que la verve des détracteurs de la généalogie. Sous leur plume plus mesquine qu’assassine, la généalogie et les généalogistes se sont vus affublés de noms d’oiseaux dignes d’un bestiaire de Buffon, et en conclusion les dits grincheux tentaient de faire passer notre passion pour la plus abjecte des pathologies. :-(
Mais ne préférant pas faire une nouvelle fois écho à ce ramassis de coquecigrues sans intérêt, je préfère partager avec vous deux (des) raisons qui font qu’à mes yeux la généalogie est une saine et noble passion, source d’équilibre, de jeunesse, de vivacité et d’ouverture d’esprit.

Bienvenue en Généalogie : terre de rencontres et de partages

La généalogie est pour moi un plaisir, un épanouissement personnel, car elle est faite de rencontres et d’échanges. C’est tout d’abord la rencontre avec mes chers ancêtres disparus. Et à travers eux s’épanouit d’une part une nouvelle rencontre avec ma famille, via ce nouveau sujet d’échange avec mes proches, et d’autre part la rencontre des autres chercheurs d’ancêtres. Des échanges, beaucoup de connaissances et d’informations partagées, quelques franches rigolades, bref, petites joies du quotidien. Merci – dans l’ « ordre » donné par les réseaux sociaux – à Sophie, Gloria, Laetitia, Valérie, Guillaume, Christian, Hélène, Bruno, Airelle, Fred, Chris, Marc, Joël, Isabelle, Pierre, Stéphane, Mistike, Jordi, Charles, Clément, Virgil, Christophe, Bribri, Paolo, Maïwenn, Merline, Lionel… Et encore bien d’autres personnes, sites Web, blogs…
De rencontre en rencontre, de découverte en découverte, d’inattendu en inattendu…

La généalogie : un perpétuel challenge intellectuel

La généalogie est aussi un défi intellectuel chaque jour renouvelé, un challenge renforcé pour moi car j’ai la chance de pouvoir régulièrement démarrer de nouvelles généalogies (pour mes clients ou celles de célébrités). Quand je sens toute mon attention mobilisée, la moindre de mes petites cellules grises, ce petit frisson qui monte car je sais que la solution est là, tout près, au détour d’une page de registre… Quel pied ! Mais je sais aussi que je ne dois pas me précipiter, au contraire avancer avec méthode, cogiter, émettre puis valider des hypothèses, vérifier, consulter et confronter les sources, patiemment tout lire et décrypter, saisir avec rigueur, sans omission ni erreur…
La généalogie est enfin une inépuisable source de connaissances, qui nous invite à nous ouvrir à l’histoire, la géographie, la sociologie et l’anthropologie, la paléographie, l’héraldique, le droit, la cartophilie… Rarement un jour passe sans que la généalogie ne m’apporte de nouvelles informations : la désignation d’un vieux métier, une règle de droit, une petite tranche d’histoire… J’apprends !

En conclusion

Bon, comme à mon habitude, j’ai rédigé un billet d’une indécente longueur, contraire aux bons principes de la rédaction pour le Web… Je me dois donc de conclure. Mais auparavant, un grand merci à mon webmestre préféré, co-blogueur, assistant généalogique… sans qui tout ceci n’aurait pas existé.

Mon arbrisseau généalogique professionnel est planté et a pris racines cette année passée. Je n’ai donc qu’un souhait pour cette nouvelle année : qu’il continue à croître et à se déployer.
Je vais m’y employer.

La citation

« J’aime passionnément le mystère, parce que j’ai toujours l’espoir de le débrouiller. »

Charles Baudelaire, Le Spleen de Paris, 1862


Partager :
  • Print
  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • Wikio FR
  • LinkedIn
  • viadeo FR
  • Google Bookmarks
  • del.icio.us
  • Digg

Vous serez peut-être aussi intéressé(e) par les articles suivants :

Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

10 réponses à Un an déjà ! Premier bilan…

  1. Bruno Rivet dit :

    Merci pour ces merveilleuses pages de lecture, merci pour votre gentillesse, merci pour tout. ;-)

    • Tatiana dit :

      Bruno, Renan se joint à moi pour te remercier de ton gentil message, je suis très émue et j’ai presque versé une petite larme à la vue de ce magnifique gâteau que tu nous as confectionné…
      Amitiés, bisous !

  2. Pierre dit :

    Bon anniversaire et je te souhaite une nouvelle année enrichissante… placé sous le signe de la généalogie. :-)

    Pierre

  3. Ping : L'étude Yvon Généalogie fête son premier anniversaire ! | Yvon Généalogie | La Gazette des ancêtres | Scoop.it

  4. Oh mes aïeux dit :

    Tes articles sont peut être longs mais toujours très intéressants, c’est un plaisir de te lire.
    Si j’habitais encore à Rouen, je t’aurai demandé de nous rencontrer aux AD où j »aimais passer des heures.

    Bon anniversaire

    Valérie

    • Tatiana dit :

      Merci Valérie, c’est un véritable bonheur de partager avec des personnes passionnées comme toi mes petits trésors généalogiques.
      Si, à l’occasion, tu passes aux archives de Rouen, ce sera avec grand plaisir que je te rencontrerai.
      Amitiés

  5. mistike dit :

    Indécente longueur, ou plutot l’un des plus jolis articles lus depuis un moment ;-)

    Je te souhaite un très bon anniversaire, et te remercie aussi pour tes articles passionnants. On sent bien ta passion derrière ce nouveau (?) métier, qui finira bien par vous nourrir !
    J’ai quelques épines normandes, je finirai bien un jour par admettre que l’Etat-civil ne me suffira pas à les retirer, et je ferai alors appel à toi !

    • Tatiana dit :

      Merci beaucoup Mistike pour ton message qui est plus qu’encourageant ! Au plaisir de nos futurs échanges autour de notre passion partagée.
      Et si cela se présente, je serais bien sûr ravie de pouvoir t’aider à retirer ces quelques épines normandes ;-)

  6. Bon anniversaire avec un peu de retard et au plaisir de lire vos articles régulièrement.
    La généalogie, une passion et métier partagés.
    Bonne continuation,
    Catherine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Connect with Facebook

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>