Frédéric PASSY (1822-1912) – bribes biographiques et généalogiques

Frédéric PASSY - Les Hommes du Jour, 01/01/1912

Frédéric PASSY (1822-1912), découvert dans l’éphéméride de juin 1912, est un personnage qui m’a immédiatement interpellée. Pacifiste, féministe, premier prix Nobel de la paix…

Et quand une généalogiste est interpellée, que se dit-elle ?
Je vais rechercher la généalogie du grand homme !

Frédéric PASSY (1822-1912) – bribes généalogiques

Las ! Je m’attendais à (voire j’espérais ;-) ) quelques difficultés, Frédéric PASSY étant né à Paris, mais après une brève recherche, je découvre que la généalogie de l’homme politique… a déjà été établie. Déception.
La généalogie de la famille PASSY est disponible sur Wikipédia et l’ascendance, dans l’actuel département de l’Eure, a même été prolongée par plusieurs généalogistes sur GeneaNet, et est aussi disponible dans la base Roglo.
Bon, je pourrais reprendre les données, rechercher les actes, sourcer, vérifier, compléter, etc., mais ce n’est pas le challenge auquel je m’attendais.

Je découvre toutefois que plusieurs généalogistes identifient Jean PASSY en tant que plus ancien ancêtre de la branche patronymique. Jean PASSY, né au Thil (Eure) en 1621, fils de Ch. PASSY et Louyse ??.
Voilà un défi pour une généalogiste !

1. Baptême de Jean PASSY : un peu de paléographie

Pour bien démarrer, un peu de paléographie. Vous voulez essayer ? Cliquez sur l’image ! :-)

Acte de Baptême de Jehan PASSIS, 1621, Le Thil - BMS 1615-1750 - cote 8 Mi 4158

Acte de Baptême de Jehan PASSIS, 1621, Le Thil - BMS 1615-1750 - cote 8 Mi 4158, vue 7 | AD-27

1. Le 4e de decembre 1621
2. Elye passis et Louyse sa fe ont eu ung fils bapt & nom
3. Jehan par Jehan … de hacqueville & marie passis fe de bastian

Première découverte ! « Ch. » est donc en fait Elye PASSIS / PASSY, effectivement pas si évident à déchiffrer. Par contre Louyse est simplement… sa femme : « sa fe ». Bon, faisons tourner les pages.

2. Dans les registres BMS du Thil, à la recherche de Louyse

BMS du Thil - 1615-1750 - 8 Mi 4158, vue 67 | AD-27Les registres BMS du Thil (actuel département de l’Eure) sont… moches. ;-) Ils ont subi les outrages du temps, ils sont en partie détruits, l’encre est souvent pâle et un beau tampon « Archives Départementales de l’Eure » masque parfois quelques noms. Mais ces registres ont le double mérite d’être parvenus jusqu’à nous et d’être accessibles en ligne !

Alors, Louyse, femme PASSY, es-tu passée par ici ? Es-tu là ?

60 vues et quelques feuillets ou demi-feuillets plus tard… j’ai trouvé Louyse.
Et encore un peu de paléographie…

Acte de Sépulture de Louise, femme PASSY, 1650, Le Thil - BMS 1615-1750 - 8 Mi 4158,  vue 67 | AD-27

Acte de Sépulture de Louise, femme PASSY, 1650, Le Thil - BMS 1615-1750 - 8 Mi 4158, vue 67 | AD-27

1. Le dernier jour de novembre 1650 fut mise en sepulture le corps de feu
2. Louise porcher vivant femme dhelye passy agee de soixante ans
3. estan decedee en la communion de leglise et apres avoir recu les st
4. sacrements de leglise [signé J. Chevalier]

Louise PORCHER, par cet acte je te sors de l’oubli.
Jean est donc le fils d’Elye PASSY et Louise PORCHER.

3. La fratrie PASSY

Une petite recherche n’est pas complète si l’on ne reconstitue pas la fratrie, tâche qui malgré la présence de nombreux PASSY / PASSIS / PASSI dans la région est rendue malaisée par la pauvreté des actes (actes de mariages non filiatifs) et les lacunes dans les registres.

Résultats de mes recherches :

  • Élye, ou Hélye, a un frère Louis, décédé avant 1641, marié à Elisabeth / Isabeau LEBLOND.
  • Élye et Louise ont eu, outre Jehan, au moins deux autres enfants : Hector, et Louise baptisée en 1619 au Thil, qui apparaît à tort sur GeneaNet en tant que Louis.
  • Le couple pourrait aussi avoir eu une fille Marie, qui épouse Jehan DE LA PLACE en 1640 au Thil. Jehan, fils d’Élye, est parrain en 1641 de leur première fille, Marie.
  • Par contre, Pierre, époux de Marguerite FRÉMONT (et non FROMONT), que les généalogistes raccrochent aussi à ce couple, serait sans doute plutôt le fils de Louis PASSY et Elisabeth LEBLOND, baptisé en 1629 au Thil.

Frédéric PASSY (1812-1912) – bribes biographiques et bibliographie

Frédéric PASSY : le député qui voulait interdire la guerre

Prix Nobel de la Paix :Jean Henri DUNANT, 1901 | cicr.blog.lemonde.frSur la vie de l’homme politique, beaucoup a déjà été écrit. Je vous renvoie notamment vers les deux pages qui lui sont consacrées sur le site de l’Assemblée Nationale. En quelques mots, Frédéric PASSY est un humaniste progressiste, économiste libéral, pacifiste engagé précurseur de l’arbitrage des nations et de la SDN, féministe avant l’heure, prônant le respect de l’humain, notamment dans le travail, la fraternité…
Il reçut en 1901, conjointement avec Henri DUNANT fondateur de la Croix-Rouge, le premier prix Nobel de la Paix.

Frédéric PASSY (1822-1912), pacifiste dans Célébrités / Généalogie / YVON (renan.yvon)

Je retiens aussi le nombre d’illustres personnages dans la famille PASSY et au passage un lien de parenté qui fera plaisir à mon collectionneur d’époux : son cousin Louis-Paulin, homme politique lui aussi [évoqué dans l'éphéméride de juillet 1913], épousa en effet la fille de Louis WOLOWSKI, député à l’origine de l’introduction officielle de la Carte Postale en France.

Œuvres et conférences de Frédéric PASSY

Frédéric PASSY a été un auteur et un orateur aussi prolixe qu’engagé. Vers la fin de sa vie, presque aveugle, il continue d’enseigner et dicte articles et notes. Il livre notamment en 1909, dans Pour la Paix, une rétrospective très personnelle du combat pacifiste. Cet ouvrage ne fait malheureusement pas partie de ceux disponibles dans Gallica (cf. ci-dessous). Mais j’ai tout de même établi mon programme de lectures pour les semaines à venir : La liberté individuelle, Les causeries du Grand-Père, Quelques notes sur le bon vieux temps, Historique du mouvement de la paix

Oeuvres de Frédéric PASSY (1822-1912) dans Frédéric PASSY (1822-1912), pacifiste

Frédéric PASSY (1822-1912) en images

Chromo Chocolat Guérin-Boutron - Les Bienfaiteurs de l'Humanité : PASSY Frédéric

Frédéric PASSY (1822-1912) Chromo Collection Félix Potin - Frédéric PASSY, Homme Politique Frédéric PASSY (1822-1912)
Frédéric PASSY en 1910 - Agence Meurisse buste de Frédéric PASSY, 1912 - Agence Rol

Citations de Frédéric PASSY

Je pourrais publier des pages de citation de Frédéric PASSY, tant l’homme et sa pensée m’inspirent. Je me contenterai de ces deux morceaux choisis, pacifistes, et qui prennent un sens tout particulier alors que nous nous apprêtons à célébrer le centenaire du plus terrible des conflits, cette Grande Guerre qu’il n’a pas connue.

« L’ogre de la guerre a trop longtemps dévoré le plus pur de la substance de l’humanité. »

« N’accroissez pas ces monceaux de morts et ces torrents de sang. L’honneur vous en fait une loi. L’humanité, la religion, l’amour de votre patrie et sa véritable grandeur ne vous le commandent pas moins. »

Poème de Frédéric PASSY

La lecture de ce poème a été recommandée en 2011 dans le cadre des cérémonies du 11 novembre.

Si j’étais fée…
Si j’étais fée, oh ! sur la terre entière
Je répandrais le calme et le bonheur ;
Je laisserais les enfants à leur mère,
Je laisserais à la tige la fleur.
L’agneau timide au bord de la rivière
Au nez du loup viendrait boire sans peur ;
Pour l’écolier et pour le chat voleur.
Le nid bavard serait chose sacrée ;
Et le lapin, sur l’herbe parfumée,
Tranquillement se rirait du chasseur,
Si j’étais fée.

Si j’étais fée,
Les nations unissant leurs efforts,
S’empresseraient d’abaisser leurs frontières
L’humanité ne ferait qu’un seul corps.
Tous s’aimeraient, et la haine étouffée
Ne serait plus qu’un posthume remords,
Si j’étais fée.

Si j’étais fée, ai-je dit ; mais, hélas !
Je vois trop bien que je ne le suis pas.
On a perdu la magique baguette.
Les hommes sont jaloux et querelleurs ;
Les nations, qui devraient être sœurs,
S’abandonnant à leur rage inquiète,
A s’entre-nuire appliquent tout leur soin,
Et l’âge alors que je rêve est bien loin.
Et je soupire, en cherchant dans mon coin
Comment guérir notre race insensée :
Si j’étais fée !

Frédéric PASSY


Partager :
  • Print
  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • Wikio FR
  • LinkedIn
  • viadeo FR
  • Google Bookmarks
  • del.icio.us
  • Digg

Vous serez peut-être aussi intéressé(e) par les articles suivants :

Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>