Mon grand-père maternel, paysan et chevalier haut-mainiot

Maurice MARSEUL (1911-1995), mon grand-père maternel

 

100 mots pour une vie

Mon grand-père maternel,
lui que j’évoquais dans l’article sur les prisonniers de la 2nde Guerre Mondiale.

 

Maurice MARSEUL (1911-1995), paysan et chevalier haut-mainiot, mon grand-père maternel

Maurice MARSEUL en armure de chevalier, 4ème à partir de la gauche - photographie datant des années 1930

 

Né défiguré, tu as vécu la rude enfance des quéniaux mainiots d’avant-guerre. Très tôt aux champs, de l’école tu n’as pas trop usé les bancs.
Marié par amour, la guerre te volera ton aimée, ta liberté et ta santé. Tu reviendras affaibli au pays, et te remarieras par nécessité.
Non, décidément, la vie ne t’a pas gâté.

Alors, je me réjouis de te voir heureux sur cette photographie, dans cet improbable costume, entouré de sourires et de franche camaraderie.
Je suis la main sur ton épaule.

Tu étais mon grand-père, Maurice MARSEUL (1911-1995), paysan, prisonnier, mari, père et… chevalier.
RIP

 

Partager :
  • Print
  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • Wikio FR
  • LinkedIn
  • viadeo FR
  • Google Bookmarks
  • del.icio.us
  • Digg

Vous serez peut-être aussi intéressé(e) par les articles suivants :

Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>