Acte pas banal : la translation des reliques de Saint-Bomer (1788, Thorigné-sur-Dué)

statue de Saint-Bomer, XVIIème siècle, église Notre-Dame, Thorigné-sur-Dué (Sarthe)

Un article du blog Nuage 4.1 m’a rappelé un acte pas banal trouvé dans les registres BMS de Thorigné-sur-Dué (actuel département de la Sarthe) lors de recherches généalogiques.
Le 2 janvier 1788, René Antoine LE CHESNE, prêtre de l’Eglise catholique Apostolique et Romaine , baptisé en la paroisse de St Benoist de la ville du Mans l’an 1750 et nommé a la cure de thorigné l’an mil Sept cent Soixante dix huit consigne dans ses registres la Reception d’une portion des précieuses Reliques de St. Bomer. Il fait suivre cet acte d’une note de sept pages rédigée de sa main.

Le tibia de Saint-Bomer : réception de la relique à Thorigné le 2 janvier 1788

Carte Postale Ancienne - Thorigné - L'Eglise et la Place | collection Yvon GénéalogieL’an mil sept cent quatre vingt huit le second jour de janvier on a fait en cette Eglise avec solennité la reception d’une portion des précieuses Reliques de St. Bomer qui a été apportée de Senlis. Cette portion des précieuses Reliques de Saint Bomer qui est un ossement de la jambe gauche qu’on nomme tibia […] est renfermée dans [une] Châsse de bois doré.
On a ici un exemple de la tradition, courante jusqu’au XIXe siècle, du démembrement des reliques d’un saint ou d’une sainte.

Réception de la relique de Saint-Bomer, 1788 Thorigné - Cote 1MI 1235 R7 vue 133La réception, tout comme la translation d’une relique, est chose sérieuse. Le curé de Thorigné s’est rendu en personne à Senlis, un voyage d’environ 120 lieues aller-retour, pour rapporter le précieux ossement. Il a obtenu l’accord préalable de Monseigneur Jean Armand de Roquelaure Evêque de Senlis premier aumonier du Roy Conseiller d’Etat ordinaire et de l’ordre du Saint Esprit et par Messieurs les vénérables Doyen et Chanoines du Chapitre de l’eglise Collegiale et Sainte Chapelle Royale de Saint frambourg de Senlis. Arrivée au diocèse du Mans, la relique a fait aussi l’objet d’un procès-verbal de reconnaissance et approbation, que Monseigneur l illustrissime et Reverendissime françois gaspar de Jouffroy Gonsans, évêque du Mans (successeur de l’évêque Louis-André de Grimaldi, qui nous évoquions dans un précédent article), qu’il a fait Rédiger, qu’il a signé, fait sceller du sceau de ses armes et fait contresigner par son secretaire.

Translation de la relique de Saint-Bomer, 1788 Thorigné | © Archives Départementales de la Sarthe Translation de la relique de Saint-Bomer, 1788 Thorigné Translation de la relique de Saint-Bomer, 1788 Thorigné Translation de la relique de Saint-Bomer, 1788 Thorigné

cliquez sur les images pour les agrandir et les faire défiler – © AD 72 – Cote 1MI 1235 R7 vues 169 à 172

L’histoire ne dit pas quelles vertus spécifiques étaient attribuées aux reliques de Saint-Bomer.  Le curé de Thorigné évoque toutefois dans ses notes la tradition des fideles de la paroisse sur le culte de St Bomer, qu’ils invoquent comme leur protecteur dans le ciel et par l’intercession duquel ils ont reçu des graces de Dieu. Il confirme ainsi les savantes analyses des historiens contemporains, pour lesquels la vénération des reliques répond à un besoin collectif d’identité et de sécurité.

statue de Saint-Bomer, XVIIe siècle, église Notre-Dame, Thorigné-sur-Dué (Sarthe)Le curé de Thorigné retrace dans ses notes une histoire du Saint, conforme à la tradition parvenue jusqu’à nous. Après un temps de vie dans un monastère aux environs d’Orléans, cet auvergnat s’en vint chercher une plus grande solitude sur les rives de la Braye. L’évêque du Mans, Saint-Innocent, l’ordonna prêtre en raison de sa popularité. il mourut le 3 novembre l’an du Salut 537. [...] dans un lieu ou l’on voit encore une paroisse dependante du diocese du Mans, qui porte le nom de Saint Bomer (aujourd’hui dans le département d’Eure-et-Loir).
La fête de St Bomer prêtre est celebrée le 3 novembre ou le dimanche suivant. La fête de la translation de ses precieuses Reliques est marquée au 1er. dimanche de juillet, chaque année. Le prénom Bomer est encore donné au XIXème siècle à des enfants de Thorigné-sur-Dué.

La longue lignée des curés de l’église de Thorigné

Le curé LE CHESNE rapporte que La plus ancienne tradition conservée dans cette paroisse, apprend que c’est St Bomer qui a fondé L’Eglise de Thorigné et qu’il la dedia à la Sainte vierge Mere de dieu.

La réception d’une portion des précieuses reliques de Saint-Bomer a mobilisé alors le ban et l’arrière-ban des porteurs de soutanes des villages alentours. Signent l’acte peu banal qui immortalise l’événement de nombreux curés (ceux de Connerré, Saint-Michel, Nuillé, Sceaux, Les Loges, Coudrecieux…), mais aussi des prêtres, vicaires, sacristains…

Le curé de Thorigné fait dans ses notes l’historique des curés de la paroisse. Le plus ancien curé identifié est Bencelin, 1216 ! Sont précisées les dates de démission, de résignation (sans doute du fait de leur âge) ou de décès. Une longue lignée de curés, a priori complète du XVIe ou XVIIIe siècle.

Translation des reliques de Saint-Benoît (portail nord de l'abbaye de Saint-Benoît-sur-Loire, Loiret)

La citation du curé LE CHESNE

« j’ai consigné ces notes dans le présent Registre pour, conserver les traditions que j’ai apprises des anciens
je me recommande aux prieres de ceux qui me succederont »

le sage curé de Thorigné, René Antoine LE CHESNE, 1788


Partager :
  • Print
  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • Wikio FR
  • LinkedIn
  • viadeo FR
  • Google Bookmarks
  • del.icio.us
  • Digg

Vous serez peut-être aussi intéressé(e) par les articles suivants :

Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Acte pas banal : la translation des reliques de Saint-Bomer (1788, Thorigné-sur-Dué)

  1. Ping : La translation des reliques de Saint-Bomer (1788, Thorigné-sur-Dué) | Yvon Généalogie | La Gazette des ancêtres | Scoop.it

  2. Ping : La translation des reliques de Saint-Bomer (1788, Thorigné-sur-Dué) | RoBot généalogie | Scoop.it

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>