Acte de mariage pas banal : boire ou écrire…

arabesque

Le 24 septembre 1691 à Beillé (aujourd’hui en Sarthe), le curé MARTIGNÉ est absent, ou indisposé. C’est donc son vicaire PECNARD qui officie. Il va célébrer le mariage d’entre Claude MÉSANGEAU et Marie BOCHÉ.
Le vicaire connaît les formules et d’habitude sait manier la plume, de manière certes moins soignée que le bon curé ; mais ce jour-là, non, décidément ça ne va pas.

Boires et déboires du vicaire Pecnard

Jugez par vous même de l’état du vicaire PECNARD, indisposé lui aussi ? Ou peut-être un peu… éméché ?
Et si vous êtes téméraires (et avez l’esprit clair ;-)), vous pouvez vous livrer à un petit exercice de paléographie.

AM MÉSANGEAU Claude BOCHÉ Marie, 1691, Beillé | © AD 72

AM MÉSANGEAU Claude BOCHÉ Marie, 1691, Beillé - BMS 1669-1699 - 1Mi 1107 R1 - Vue 135 | © Archives Départementales de la Sarthe

 

Remarquez, outre l’écriture perturbée, que le vicaire réussit dans la même phrase à orthographier de deux manières différentes le nom de la mariée. Bon, à la décharge du brave homme, nous avons sous les yeux un acte de mariage de la fin du XVIIe siècle relativement complet, filiatif et qui mentionne même un oncle de l’épouse, et (a priori) deux frères de l’époux ; ce qui n’est pas toujours le cas et satisfait donc le généalogiste.

Admirez enfin les nombreuses signatures, avec chacune ses petites arabesques (qu’on appelle « ruches »), ici plus ou moins esthétiques. Les convives eux aussi avaient peut-être commencé à fêter la noce avant la cérémonie.
La signature du vicaire, bizarrement assurée, apparaît en bas à gauche de la page du registre.

Par ces deux aspects, graphie et signature, cet acte de mariage dénote et saute immédiatement aux yeux lorsqu’on parcourt les pages de ce registre BMS de Beillé.

Transcription de l’acte de mariage

1 Le vingt et quatre septembre audit an après les
2 publications faictes entre les parties cy après dénommées
3 mariage d’entre claude mesangeau et de Marie Boché
4 aux quels il ne sest trouvé aucun empeschement
5 ledit Mesangeau fils de pierre Mesangeau et
6 Julianne Rousseau ses peres et meres
7 ledit claude mesangeau assisté de
8 de honneste homme pierre mesangeau et
9 Julian et Jacques les mesangeaux et —
10 marie Bauché assistée de claude Boché et de
11 marie bussonnier ses peres et meres et de son oncle
12 René bussonnier  les parties cy dessus
13 ont declaré ne scavoir signer
14 a la reserve de ceux qui ont
15 signé avec nous

La citation

« Le mariage vient de l’amour comme le vinaigre du vin. »

Lord Byron

 

Vous serez peut-être aussi intéressé(e) par les articles suivants :

Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Acte de mariage pas banal : boire ou écrire…

  1. Le vin de messe devait être fameux ! Merci pour cette pépite.

  2. Ping : Un acte de mariage pas banal: drôle d'écriture et signatures | Yvon Généalogie | GenealoNet | Scoop.it

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>