Automobile et famille, une histoire du XXe siècle

Ce week-end se déroulent au Mans les 24 Heures auto, la course d’endurance célèbre dans le monde entier (site officiel). Je n’ai pas assisté à l’événement depuis quelques années, mais j’y pense toujours avec une certaine émotion, car je suis originaire du Mans. Et en bon manceau, mon enfance a été bercée par le bruit des moteurs. 😉

Quelques semaines après ma naissance, Porsche remportait cette course mythique pour la deuxième fois consécutive, battant au passage le record de l’épreuve (222 km/h de moyenne, record dépassé seulement en… 2010). Regardez les images d’époque sur cette victoire, en noir et blanc ! On entend aussi dans le reportage quelques noms qui nous rappellent que les années passent : Pescarolo, Larousse, Beltoise…

Automobile et histoire des familles

L’automobile est intimement liée à l’histoire des familles du XXe siècle.

N’avez-vous pas dans votre famille une automobile qui régulièrement revient dans les conversations?
Cette voiture est entrée dans l’histoire de la famille. Même si elle a depuis des années disparu, sauf peut-être sur quelques photographies jaunies, elle fait partie de la mémoire, et presque du patrimoine familial.

Notre fantôme mécanique, dans la famille MARSEUL (ma branche maternelle), c’est la Traction de papy. Je n’ai jamais vu cette voiture, même pas en photo. Mais cette automobile devenue légende est ancrée dans ma mémoire, et ajoute à la « légende » de ce digne personnage qu’était mon grand-père maternel. Car mon grand-père, aussi loin que remontent mes souvenirs, a toujours tenu le volant d’une… 4L rouge.
Vive le progrès !

Logo Peugeot

Logo Peugeot

Et côté paternel, une fidélité de longue date à la marque au Lion

Pour Tatiana, c’est la Frégate de son grand-père QUINOT, que son père évoque (invoque ? :-)) souvent. C’est aussi une belle américaine, un cabriolet de Soto que les grands-parents de son père ont acheté au Maroc dans les années trente, après avoir gagné à la loterie !

Qui n’a pas une anecdote concernant une voiture, devenu un épisode majeur de l’histoire de la famille ?

Renault 4 CV

Renault 4 CV

Savez-vous que j’ai failli, comme c’était fréquent dans les siècles passés, mourir en bas âge ?

Mes parents, jeunes mariés, possédaient une 4 CV (une autre voiture devenue légende). Dans un virage, la porte arrière s’ouvre, ce qui apparemment était assez fréquent. Simplement, j’étais dans mon couffin sur le siège arrière, et à l’époque, pas de siège auto ni de ceinture. Ils ont bien failli me perdre… Mais je n’en garde aucun souvenir.

Citroën DS 21, 1972

Citroën DS 21, 1972

Pour Tatiana, c’est un souvenir automobile moins heureux qui revient régulièrement dans les conversations de la famille : les trajets dans la DS 21 Pallas de son grand-père paternel. De longues virées pour rejoindre Cherbourg, dans une voiture aux sièges en cuir qui exhalaient une forte odeur de cigare… Et en passant les buttes, dans la descente, l’impression que votre estomac se soulevait et remontait jusque dans la gorge. Des fins d’interminables voyages nauséeuses, à l’odeur à peine masquée par celle mentholée du sucre imbibé de menthe Ricqlès que sa mère lui donnait…

Et Tatiana a aussi un souvenir inoubliable, voire traumatisant avec une « doche » (elle a eu un traumatisme crânien en fait, en étant éjectée de la voiture), après avoir réalisé, fait extraordinaire, un tonneau dans une 2 CV. La voiture s’est retrouvé plantée, le nez dans le talus d’une forêt angevine. Et Tatiana allongée sur un lit d’hôpital. Les gendarmes en sont restés babas.
Peut-être que dans quelques années, ses descendants chercheront justement les rapports de la gendarmerie, pour retracer cette terrible mésaventure de leur ancêtre ? Ils trouveront alors une magnifique photographie de cet accident mémorable.

Passé et futur de l’automobile

L’automobile a aussi sa « généalogie ». Le terme est un peu inadapté, mais c’est le sujet d’une excellente page Web, documentée et richement illustrée que je vous invite à consulter. Même si la chronologie s’arrête trop tôt pour évoquer.. Le Mans, et Amédée BOLLÉE père et fils.

Et l’automobile fera aussi demain partie de l’histoire de nos familles. Certes, on trouvera sans doute moins de voitures de légende. Mais par exemple nous concernant, nul doute que l’on parlera encore longtemps de notre confortable Chrysler Voyager rouge, première boîte automatique dans la famille.

Et demain ? En 1948, on imaginait déjà la voiture du futur…

Et vous, quels sont vos souvenirs ou vos légendes familiales automobiles ?

Renan

La citation

« La diligence est devenue automobile, le lavoir est devenu machine à laver,
le conteur est devenu télévision.»

Jacques ATTALI, Lignes d’horizon

Ou peut-être le conteur est-il devenu blogueur ? 😉


Vous serez peut-être aussi intéressé(e) par les articles suivants :

Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Automobile et famille, une histoire du XXe siècle

  1. Ping : Les surprises du référencement naturel | Le blog de mes blogs

  2. Olive33 dit :

    Intéressant cet article. Figurez-vous que je cherche à faire moi-même de la « généalogie » automobile.
    Pour être clair, je recense toutes les voitures qui ont transité dans ma famille (marque, modèle, numéro de série, immatriculations successives… de la fabrication à la destruction). Ca a commencé un peu comme vous pouvez l’évoquer, avec la Dauphine que mon grand-père, pied-noir, a rapatrié d’Algérie par conteneur maritime en 1962. Mon père et ma grand-mère avaient des anecdotes sur cette Dauphine et juste une immatriculation d’Algérie et ce n’est qu’en 2014 que j’ai enfin retrouvé la trace aux Archives départementales de cette fameuse Dauphine (malheureusement détruite depuis). Reste que c’est devenu ma mission que de tout tracer, les voitures de mes cousins, parents, sœurs, oncles… tout y passe, je suis un amateur de plaques minéralogiques, ça reste mon principal moteur de recherche.
    Reste que j’aimerais mettre tout cela en ligne (avec des accès restreints) et, pour joindre l’utile à l’agréable, faire tout ceci sous forme d’arbre généalogique. Les outils de création d’arbre en ligne sont très bien, mais ils ne sont pas adaptés à ma spécificité puisqu’ils se limitent aux fonctions familiales pures (acte de naissance, mariage…) et n’ont pas les fonctions qui me seraient nécessaire, c’est à dire, une fiche individuelle pour chaque membre de l’arbre qui contiendrait plusieurs lignes (véhicule 1, véhicule 2…) et pour chacune des lignes, période de détention, marque, modèle, numéro de série, historique, immatriculations successives avec dates…
    Si vous entendez un jour que ceci existe, faîte moi signe 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.