Généalogie 2.0 : en faire plus avec Facebook !

logo-facebook

La Gazette des ancêtres a initié une série d’articles fort justement intitulée « Généalogie 2.0 ». Sophie y évoque les ressources du Web 2.0, qui ouvrent de nouvelles perspectives aux généalogistes pour vivre encore plus pleinement leur passion. Après une invitation à la création d’un blog généalogique, le deuxième billet aborde le sujet du fameux réseau social Facebook.

Une fois que vous aurez suivi les bons conseils de la Gazette des ancêtres, ou si vous êtes déjà actif sur Facebook, vous vous demanderez sans doute : comment en faire plus avec Facebook ?
Car vous pouvez tirer d’avantage de cette ressource numérique qu’est le réseau social Facebook pour enrichir votre expérience généalogique. Les richesses du Web 2.0, dont Facebook, peuvent permettre à chacun de  vivre la généalogie comme il/elle l’entend.

Rechercher des « cousins »… en vie !

Coeur FacebookPeut-être êtes-vous plus intéressé/e par la recherche de parents ou de « cousins généalogiques » proches et… en vie que par vos ancêtres du XVIe siècle ? Un oncle croisé dans votre enfance, une petite-cousine perdue de vue, ces cousins inconnus, voire étrangers, avec qui vous partagez les mêmes (arrière-)arrière-grands-parents…

Les réseaux sociaux sont le lieu idéal pour cette recherche. Vous investiguerez donc Facebook – qui a l’avantage de dépasser les frontières – mais aussi Copains d’Avant, éventuellement Google+ puis les réseaux sociaux professionnels (Viadéo), etc.

Devenir acteur / animateur en créant un groupe

Groupe FacebookVous n’avez pas trouvé votre bonheur ? Personne n’échange sur le patronyme, le département ou la période historique qui vous intéresse ? Ou simplement, vous disposez d’un peu de disponibilité pour vous impliquer plus – car il faut du temps.
Créez un Groupe dans Facebook !

Avant de créer le groupe, assurez-vous que :

  • votre centre d’intérêt n’est pas déjà traité dans un groupe existant. Si c’est le cas, le mieux est de le rejoindre et de s’y impliquer ;
  • le sujet que vous avez choisi est suffisamment précis pour inviter des contributions pertinentes, et qu’il soit suffisamment vaste malgré tout pour intéresser… d’autres personnes que vous !

Une fois décidé/e, créez plutôt un groupe « fermé » (selon la terminologie Facebook), afin de pouvoir en sélectionner les membres. Choisissez un nom signifiant qui indique immédiatement et clairement le sujet traité. Et dès que vous identifiez un membre de confiance, proposez-lui de devenir co-administrateur.
Ensuite, l’important est de faire vivre le groupe, de l’animer.

Organiser une cousinade (ou une réunion de famille)

Facebook - Réunion de familleDans le prolongement de la première piste que j’évoquais, si pour vous la généalogie est avant tout le moyen de réunir votre famille et/ou vos lointains cousins (toutes les personnes descendant d’un même couple d’ancêtres « souche », par exemple), Facebook sera aussi là pour vous y aider.

Là encore vous pouvez créer un groupe fermé. Ensuite vous utiliserez pour organiser la rencontre les applications Facebook utiles (ex. un sondage – « Questions » – pour caler une date convenant à un maximum de cousins, un « Événement » pour lancer les invitations…), des publications régulières pour raconter l’avancement du projet… Un partage de photos permettra de « se voir », et il sera plus facile le jour du grand rassemblement de briser la glace !
Et après la cousinade ou la réunion de famille, le groupe permettra de partager photos, souvenirs…

Plus fun : créer un compte ou une page pour un ancêtre spécifique

Célébrité FacebookVous pouvez aussi créer un compte – ce n’est normalement pas permis par Facebook – ou une page dédiée à un ancêtre spécifique. Vous y partagerez des informations sur cet ancêtre illustre ou simplement marquant / central dans l’histoire de la famille, par exemple les événements importants de sa vie, les pages de son journal… Ce personnage prendra vie… virtuellement sur la toile, verra son groupe de « fans » croître, créera un jour le buzz…

Pour la mémoire ou pour le fun, ou encore pour l’histoire. En tous cas, pour partager, car sur les réseaux sociaux, c’est bien tout ce dont il s’agit. Et je suis sûr que d’autres utilisations originales sont possibles !

FacebookEn conclusion, Facebook fait partie des nombreuses ressources du Web 2.0 que le généalogiste peut utiliser selon ses souhaits. Avec un minimum de connaissances – et je vous invite à relire l’article de la Gazette des ancêtres – on en maîtrise les risques et on peut surtout en saisir toutes les opportunités, s’exprimer, partager. La généalogie 2.0 en marche !

Mais au fait, n’oubliez pas de dire que vous aimez l’étude Yvon Généalogie et notre blog Entre nous et nos Ancêtres. Un petit Like ! ;-)

La citation

Lue et archi-lue, mais elle reste une de mes préférées…

« Si tu diffères de moi, mon frère, loin de me léser, tu m’enrichis. »

Saint-Exupéry


Partager :
  • Print
  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • Wikio FR
  • LinkedIn
  • viadeo FR
  • Google Bookmarks
  • del.icio.us
  • Digg

Vous serez peut-être aussi intéressé(e) par les articles suivants :

Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Généalogie 2.0 : en faire plus avec Facebook !

  1. Ping : généalogie | Pearltrees

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>