Chromo : le laboureur et ses enfants
avatar

Vous le saurez très vite, les Cartes Postales Anciennes et autres images d’hier sont aussi une passion. Je vous présente aujourd’hui un « chromo ».

Les chromolithographies – ou « chromos » – dont il s’agit ici sont des images à collectionner en couleurs, souvent de petit format. On en trouve de toutes sortes : images populaires ou humoristiques, éducatives, pieuses ou morales, patriotiques, et évidemment, publicitaires. De nombreux fabricants ont  en effet utilisé ce support, dès la seconde moitié du XIXe siècle, pour faire la réclame de leurs produits : chocolat et cacao, chicorée,  boissons de tous types, savon, machines à coudre… Cette tradition a  longtemps perduré : n’avez-vous jamais ouvert avec hâte une tablette de chocolat « toute neuve », pour y découvrir la précieuse image (héritière de ces chromos d’antan) ?

Le laboureur et ses enfants – Jean de La Fontaine

Voici donc un chromo « Le Royal Chocolat », qui a retenu mon attention généalogique ;-), car il représente un personnage que nous croisons régulièrement au fil de nos recherches : le laboureur. Ce chromo, difficile à classer, entre imagerie populaire, éducation et morale, présente la fable de Jean de La Fontaine « LE LABOUREUR & SES ENFANTS ». Je pense que bien des laboureurs de nos arbres généalogiques n’étaient pas aussi riches…

Chromo - Le laboureur et ses enfants

recto

Chromo - Le laboureur et ses enfants

verso

 

Vous pouvez trouver ici le texte de cette fable, expliquée aux enfants dans un ouvrage de 1846. L’auteur précise d’ailleurs :

« Un Laboureur : vous devez en connaître; vos pa-
rents en ont peut-être un ou plusieurs à leur service ;
un Laboureur est un homme qui fait métier de la-
bourer la terre ; or, labourer la terre, c’est la fen-
dre avec la charrue; c’est la remuer avec une houe,
avec la bêche. »

Et vous remarquerez que l’iconographie, bien qu’apparemment originale, présente une forte ressemblance avec la représentation que fait de cette fable Jean-Baptiste OUDRY, Peintre du Roy, vers 1755.

Pour finir, quelques mots sur la technique d’impression (je ne suis pas un spécialiste ;-)). La lithographie , étymologiquement, « dessin sur pierre », a été inventée à la fin du XVIIIe siècle par Aloys SENEFELDER. C’est une technique d’impression à plat, sous presse, à l’aide d’une pierre calcaire sur laquelle est dessinée l’image à reproduire. Godefroy ENGELMANN la perfectionna, en un procédé d’impression en couleurs (quadrichromie) : la chromolithographie. Pour l’anecdote, cette technique a donné naissance à l’impression offset (procédé industriel très répandu), et est utilisée aujourd’hui aussi pour la fabrication de… processeurs !

Renan

Le dicton du laboureur

Caprices d’avril font tomber les fleurs, et trembler les laboureurs.

 

Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Chromo : le laboureur et ses enfants

  1. Ping : Les surprises du référencement naturel | Le blog de mes blogs

  2. Renan dit :

    Découvrez aussi une autre histoire du « L’laboureux et ses éfants » en… normand,
    sur le blog Jeune Normandie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.